L’allaitement maternel est un choix très personnel fait par la maman. Elle peut être sûre d’elle-même avant d’être enceinte ou prendre le temps de la réflexion pendant sa grossesse. Quelque soit sa décision, il est fréquent que le personnel de santé de la maternité lui propose de faire la tétée d’accueil (ou tétée de bienvenue).

La tétée de bienvenue, qu’est-ce que c’est ?

C’est la première fois que bébé prend le sein. Dès sa naissance, le nouveau-né va être posé sur le ventre de sa maman. Un de ses premiers réflexes va être de faire connaissance avec sa maman et téter.

Comment cela se passe ?

Tous les sens du nouveau-né sont en éveil. Il va être attiré par les odeurs, notamment celle de l’aréole qui est particulière mais aussi guidé par sa vue, d’où le changement de couleur de celle-ci. La maman n’aura rien à faire, le bébé, après avoir subi les différentes étapes de l’accouchement (torsions, contractions ….) aura sécrété une sorte d’adrénaline qui le tiendra bien éveillé et très tonique. Il pourra alors lever la tête, observer le monde qui l’entoure et se mouvoir. En poussant sur ses pieds, il se dirigera de lui-même vers le sein maternel et prendra sa première tétée. Avec celle-ci, il prendra un shoot d’anticorps présents dans le colostrum.

L’importance de la tétée de bienvenue :

Ce moment est unique et plein de tendresse car il marque la rencontre physique entre la maman et le bébé. Il apprend à la connaître en sentant son odeur, en écoutant sa voix mais aussi les bruits du ventre qu’il a l’habitude d’entendre. C’est aussi la première étape vers un allaitement réussi. Le nourrisson doit prendre ses repères et avoir ses réflexes de succion seul sans aide extérieure. Ce mécanisme restera ancré en lui pour la suite.

C’est par cette tétée toute particulière que la mère et l’enfant font connaissance. Si elle est bien faite, que bébé est libre de ses mouvements et que la maman reste patiente, l’allaitement pourra se poursuivre sereinement.