L’allaitement maternel est le moyen le plus naturel de nourrir un nouveau-né. Le lait produit par la maman est l’aliment le plus complet et sera toujours accepté par le nourrisson. Les bénéfices de l’allaitement maternel sont nombreux, que ce soit pour le bébé ou sa mère.

Les bienfaits du lait maternel pour le bébé :

Le lait maternel répond le mieux aux besoins du nouveau-né et de l’enfant car il se modifie tout au long d’une tété et des semaines. Dès la naissance, le bébé est mis au sein pour prendre la tété d’accueil (ou de bienvenue). Il ingurgite alors un « shoot » d’anticorps via le colostrum. Le colostrum est un liquide épais de couleur jaune qui est fabriqué par la maman pendant la dernière période de sa grossesse. Ce premier lait, vaccin naturel, est plus concentré et plus riche que le lait mature et protège le nourrisson de certaines infections.

Pendant sa croissance, les besoins du bébé changent, le lait maternel se modifie alors en passant par le stade de lait de transition et de lait mature pour s’adapter au mieux aux demandes de son organisme.

Le lait maternel ayant un effet sur le développement cognitif des bébés, des études ont démontré que les enfants qui ont été nourris au sein auraient de meilleurs résultats lors de tests d’intelligence.

Il garantit également une meilleure croissance.

Les bienfaits de l’allaitement pour la maman :

La mise au sein provoque des sécrétions hormonales qui permettent de récupérer plus vite de l’accouchement. Le risque d’infection post-partum est alors diminué et l’utérus reprend plus vite sa taille, sa forme et sa tonicité. L’allaitement exclusif et prolongé (6 mois) peut aider la maman allaitante à perdre le poids pris durant sa grossesse et retarde le retour des menstruations. La prise d’un contraceptif peut alors être retardée. Il réduit également le risque de certains cancers féminins, sein, ovaire et utérus.

Les bienfaits physiologiques :

Pour ressentir ces bienfaits, l’allaitement maternel ne doit pas être ressentit comme une contrainte. S’il est voulu, une relation sereine et une forte complicité vont s’instaurer entre la mère et le nourrisson.

Pour les psychanalystes, l’allaitement maternel permet à l’enfant de se sentir en sécurité face à ce monde complètement nouveau pour lui. Les mamans allaitantes seraient moins stressées, elles seraient plus disposées à répondre aux besoins de leur enfant. Le contact de peau à peau permet au nourrisson de ressentir la présence aimante et chaleureuse de sa mère ; il s’endort plus sereinement.

Si la maman souffre d’un baby blues ou d’une dépression maternelle, l’allaitement permet de protéger le bébé des effets négatifs qu’ils soient physiologiques ou émotionnels.

Le côté pratique de l’allaitement maternel :

Le lait maternel a l’avantage d’être toujours prêt, sans emballage et sans vaisselle à faire, il est écologique, il ne nécessite aucun transport particulier. Il est toujours à la bonne température et ne laisse aucun déchet. Il est également toujours accepté par le nourrisson et ne provoque aucune allergie.

Il offre également à la maman un médicament naturel contre les gerçures et le crevasses qui peuvent survenir, notamment au début de l’allaitement.

La nature étant bien faite, les mamans disposent du nécessaire pour répondre aux besoins spécifiques de leur nouveau-né. Au-delà de l’aspect nutritif, l’allaitement maternel protège la mère et l’enfant et crée un lien entre eux.