L’allaitement n’est pas toujours une partie de plaisir pour la maman. Les seins peuvent être douloureux, la peau sèche sans parler de l’apparition de gerçures, de crevasses et autres désagréments. Le soin de la poitrine de la maman allaitante fait partie de son quotidien durant cette partie particulière de sa vie.

L’hygiène pendant la période d’allaitement :

Contrairement à certaines idées reçues, il ne faut pas se laver les mamelons avant chaque tétée. En effet, cela engendre une sécheresse cutanée importante qui peut causer des gerçures et des crevasses. Une douche par jour avec un savon non agressif et sans parfum suffit largement.

Les sous-vêtements :

Au début de la grossesse le volume des seins de la future maman augmente, tout comme 3 jours après l’accouchement avec la montée de lait. Vers le 6ème mois de grossesse les seins sont prêts à allaiter. Il est alors important de choisir une bonne lingerie.

Comment choisir son soutien-gorge ? Le premier soutien-gorge d’allaitement peut être choisi à partir du 8ème mois de grossesse. L’idéal est d’en sélectionner un extensible dans le dos afin de pour voir le garder à la maternité. Un sous-vêtement en micro fibres ou en coton et sans armature sera agréable à porter et s’adaptera aux changements de taille de la poitrine. La taille définitive de la poitrine sera atteinte 1 à 2 semaines après l’accouchement, c’est le bon moment pour se procurer un deuxième soutien-gorge d’allaitement. Les seins seront alors sensibles et très lourds, il est important de veiller à la souplesse et à la largeur des bonnets pour ne pas comprimer la poitrine et bien ajusté pour un bon soutien.

Attention également à l’ouverture qui permet la tétée. Elle doit être pratique et le sein doit être entièrement découvert afin de pratiquer le peau à peau. En cas de besoin d’intimité, ne pas hésiter à se glisser sous un voile d’allaitement léger.

Les soins des gerçures et crevasses :

Les gerçures et les crevasses peuvent apparaître principalement en début d’allaitement. Elles sont surtout dues à la mauvaise position du bébé au sein. Il est important qu’il prenne bien en bouche l’aréole et non seulement le mamelon. Pour soulager ces maux, plusieurs solutions existent. La plus naturelle est l’utilisation du lait maternel. Après la tétée, appliquer quelques gouttes sur le mamelon et le masser. La combinaison avec des coquillages d’allaitement permet une cicatrisation rapide. Les huiles essentielles, la lanoline, la vitamine E et le miel et la cire d’abeille permettent de prévenir et de guérir les gerçures et les crevasses liées à l’allaitement maternel. L’utilisation de compresses hydrogel permet également de maintenir une bonne hydratation.

Les soins des mastites et engorgements :

Dans certains cas, les mastites et les engorgements arrivent et rendent plus difficile l’allaitement. Il est alors important de vider partiellement le sein pour soulager les gonflements avant la tétée et de le garder « au frais » entre chaque mise au sein. Les coussinets chaud/froid permettent de soulager ces désagréments facilement et rapidement.

Des soins, des accessoires, tout est mis à disposition pour que les mamans puissent poursuivre leur allaitement sereinement et sans douleur. L’allaitement doit être un moment privilégié et complice entre la mère et l’enfant.