L’allaitement de jumeaux est tout à fait possible. L’essentiel est d’être bien préparée et bien accompagnée. Certaines questions restent en tête des mamans.

La quantité de lait

Le corps humain est fait pour nourrir sa progéniture. Que ce soit pour un, deux voire plusieurs bébés, il fabrique la quantité de lait nécessaire. Comme pour l’allaitement d’un nouveau-né, l’important est de faire téter souvent car plus le sein est stimulé, plus la production de lait est importante. Les succions doivent être nutritives et il faut veiller à la bonne déglutition des bébés.

Allaiter ensemble ou séparément ?

Les deux sont tout à fait possibles mais il est bon de savoir que l’allaitement simultané a plusieurs avantages. Le premier est le gain de temps : il peut y avoir entre 10 et 12 tétées par 24 heures. Si les bébés tètent l’un après l’autre, le nombre de tétées est multiplié par deux.

Le deuxième avantage est l’augmentation de la production de lait. Si les deux seins sont stimulés en même temps, ils donnent plus de lait. Si l’un des jumeaux est plus énergique que l’autre, il aidera son frère ou sa sœur à prendre plus grâce à ses efforts de succion. En effet, si un sein est stimulé, la montée de lait se fait dans les deux.

En cas d’allaitement séparé il faut surveiller la production de chaque sein. Si l’un donne plus que l’autre, penser à alterner. Si ce n’est pas le cas, chaque nourrisson peut garder « son sein » sachant qu’il peut avoir un côté préféré.

Les premières tétées se feront peut-être séparément pour que la maman puisse trouver sa position et installer ses bébés correctement et sans effort.

La meilleure position pour allaiter des jumeaux

Il n’y a pas de meilleure position, l’idéal est que la maman allaitante se sente à l’aise sans tension dans le dos et dans les membres. L’achat d’un coussin d’allaitement adapté pour les jumeaux peut être envisagé.

Les positions préférées des mamans allaitantes de jumeaux sont : l’un en position classique (la berceuse) et un en position ballon de rugby ou les deux en position ballon de rugby. Pour le choix des positions et la mise en place des nouveau-nés, il est important de bien suivre les conseils du personnel de santé.

Nourrir les bébés à la demande

Pour tout allaitement, nourrir le ou les bébés à la demande dès les premiers signes d’éveil est le plus important. Dans le cas de jumeaux, il sera peut-être nécessaire d’en réveiller un pour les allaiter en même temps. Dans la pratique, les jumeaux sont en éveil au même moment.

Ne pas se laisser décourager

La maman allaitante peut prendre contact avec des groupes de soutien à l’allaitement pour récolter le maximum de conseils possibles.

Un bon accompagnement est la clé d’un allaitement réussi.

A la clinique ou à la maternité, bien suivre les conseils du personnel de santé et ne pas hésiter à demander de l’aide, de jour comme de nuit. Tout comme pour allaiter un bébé unique, il faut bien surveiller le positionnement des bébés afin d’éviter les gerçures et crevasses en gardant sous le coude une boite d’allaitement par exemple pour soigner les bobos.

Ne pas hésiter à s’entourer de proches qui offriront un soutien important ou demander un suivi à domicile au retour de la maternité.

Allaiter un ou plusieurs bébés nécessite un bon accompagnement et un minimum de patience. Des professionnels sont là pour aider chaque maman allaitante faire en sorte que tout se passe pour le mieux. Il faut garder en tête que la nature est bien faite et que chacune peut nourrir son ou ses enfants.